Please reload

Posts Récents

Réussir sa transformation digitale RH - Etape #2 : Enquêtez et récoltez les besoins

November 1, 2016

1/2
Please reload

Posts à l'affiche

Réussir sa transformation digitale RH - Etape #5 : Gérez les réfractaires et préparez le grand saut !

February 1, 2017

 

Mener une conduite du changement, c’est d’abord connaître parfaitement votre population - étape #1. Et savoir que dans votre marché, vous aurez des partenaires enthousiastes (vos prescripteurs - étape #3). Mais malheureusement, vous aurez également des concurrents (les réfractaires), qui tenteront de saboter votre projet et vos clients internes. Il est donc important de savoir les gérer !

 

Qui sont les réfractaires au changement ?

 

Le réfractaire peut être perçu comme un concurrent potentiel. Il peut malmener autant votre projet en lui-même, que vos futurs clients internes. Mais ils peuvent être aussi des réfractaires passifs ou hors PCC (voir article sur l’étape #4), il faudra bien comprendre dans quelle catégorie ils figurent pour gérer votre temps (et votre santé ! attention au brun out). Grâce à votre enquête (étape #2), vous saurez que votre projet vient réellement aider votre entreprise à améliorer son efficacité. Par conséquent, il faut maintenant convaincre le plus possible pour faire le grand saut. Ou pas…

 

Les réfractaires ne doivent pas être considérés comme des freins au changement ! Pour gérer les réfractaires, il faut d’abord les repérer ! En effet, il est important de connaître qui sont les « Personnes Clés du Changement (PCC) réfractaires » (étape #4). Le but étant de travailler avec eux sur les points bloquants de votre projet. Il ne faut en aucun cas les percevoir comme des freins ou des ennemis à abattre.

 

Comment gérer les réfractaires ?

 

Les réfractaires doivent être gérés différemment selon des degrés de réticence.

 

  • S’ils ont des réticences, il faut les écouter car ils n’ont peut-être pas tort. Bien au contraire, ils peuvent être pertinents et vous faire anticiper des futurs problématiques auxquelles vous n’aviez pas pensé.

  • Si leur crainte est fondée sur la peur de perdre leur emploi (ou peurs liées au changement de son quotidien professionnel), il faut être rassurant et évoquer ce point avec sa hiérarchie afin de trouver des solutions.

 

  • Si leur argument est fondé sur un jugement personnel et qui ne vous fait pas avancer mais qui n’est pas pour autant bloquant pour poursuivre votre projet, alors dans ce cas : épargnez votre énergie.  

La clé pour transformer un réfractaire en prescripteur est de travailler avec une autre « PCC prescripteur » ayant les fonctions similaires. Le but étant de désamorcer les points de divergences dans un esprit orienté « solutions » et « co-création » (et non dans un esprit d’imposition).


Mener une conduite du changement, c’est aussi montrer à votre entreprise que vous avez fait le bon choix. Malgré les réticences de certains réfractaires au changement, vous avez su les gérer et les faire adhérer à votre projet. C’est d’ailleurs les PCC et ces mêmes réfractaires qui vous aideront à sauter le pas vers un outil / une technologie qui concrétisera votre projet de digitalisation. Néanmoins rien n’est encore gagné, car le choix de l’outil peut tout faire basculer… Ce sera l’objet d’un prochain article (étape #6).

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Rechercher par Tags